Le thé pu erh se bonifie avec le temps et tout comme le vin, plus il est vieux plus il est cher. Comme de nombreux thés chinois,
il est cependant consommé de deux façons, jeune ou mûr, proposant ainsi des caractéristiques gustatives et médicales différentes.